>>> Ce site utilise des cookies. En poursuivant la navigation, vous acceptez leur utilisation permettant l'accès à toutes les fonctionnalités du site. En savoir plus et paramétrer vos cookies

Lune et jardin

Météo

Potager facile

Jardin extraordinaire

 

 

Concours photo !

Abonnez-vous au journal d'information


Les oiseaux de nos jardins

Accueil

Dossiers & Articles

F O R U M

Petites annonces

Bourse d'échanges

Galerie photos

Webmasters


English español Italiano deutsch Português


 

  Accueil


Votre agenda expositions, conférences, cours, stages, jardins, plantes, art floral, marches, randonnées, vélo, VTT, vacances nature...

Ajouter un événement à l'agenda

 

  Conseils / Infos


Actualité

Calendrier du jardin

Jardiner avec la lune

Calendrier des semis

Calendrier des tailles

Dossiers & Articles

Marche et rando

Rusticité

A visiter

 

 

 

  Vos témoignages


Ma planète

Journées sans voiture

Vagues de chaleur

Vos découvertes

Vos jardins

Vos passions

Vos réalisations

Vos trucs et astuces

 

  Images/Photos/Vidéos


Galerie photos

Fonds d'écran

Web TV

 

  Reportages photos


Expositions

Parcs et jardins

 

  Poèmes nature


Poèmes nature

Autres poèmes

 

  Bibliothèque


Sélection de livres

Coin lecture (forum)

Achats livres et CD

 

  Saisons/Noël...


Printemps

Automne

Noël

Noël en Europe

Nouvel an

Vacances nature

 

  Concours / Jeux


Concours actuel

Concours précédents

Jeux/divertissements

 

 

 

Dossiers & Articles Jardinature

 

 

La taille au jardin

 

 

 

La taille est ce qui il y a de mieux pour rajeunir ou faire refleurir de nombreux arbres et arbustes.

Alors, quand et comment pratiquer cette taille ?

 


Toutes les plantes doivent-elles être taillées ?

 

 

Certainement pas ! Certaines plantes n'y survivraient pas. C'est le cas des palmiers, des bananiers, des fougères arborescentes.

 

 

Faut-il tailler les arbres fruitiers ?

 


On peut déjà supprimer chaque année les branches mortes ou abîmées et aérer le centre de l'arbre.

Les gourmands improductifs doivent être retirés.

On peut aussi recouper les branches dans le haut de l'arbre pour que les fruits soient plus accessibles.

Cette taille se pratique de novembre à fin février en dehors des fortes gelées.

 

Ce qu'il faut savoir :

 

Les arbres à pépins (pommes, poires) forment leurs fruits sur les rameaux des années précédentes et sur des rameaux d'un an.

 

Les arbres à noyaux (cerises, prunes, pêches...) forment leurs fruits sur les rameaux de l'année précédente. Un bois qui a donné des fruits n'en donnera plus l'année suivante.

 

La règle est différente pour les petits fruitiers. Il faut enlever une bonne partie des rejets des framboisiers après la récolte. On doit supprimer les tiges épaisses des groseilliers à maquereaux. Gardez les branches vertes des mûriers sans épine qui n'ont pas encore porté de fruits et raccourcissez les autres au 3e oeil.

N'hésitez pas à supprimer les branches brunes et cassantes.

 

 

La taille des arbustes d'ornement est-elle indispensable ?

 


La taille des arbustes d'ornement est surtout une question d'esthétique !

On évite que les arbustes ne deviennent trop imposants et ne se dégarnissent à la base.

Cette taille se pratique après la floraison. Donc en été pour les arbustes à floraison printanière, sur les rameaux de l'année précédente, et en automne pour ceux à floraison estivale, sur les rameaux de l'année.

Il faut éviter au maximum la taille des azalées et des rhododendrons. Contentez-vous de retirer les branches mortes ou cassées.

 

 

Comment tailler les rosiers ?

 

 

De façon générale, il faut supprimer les rejets inutiles qui épuisent la plante. Pour les rosiers buissons remontants, on peut effectuer une pré-taille à l'automne en raccourcissant les branches de l'année.

La taille principale s'effectuera à la fin de l'hiver, après les fortes gelées.

Il faut enlever 2/3 des branches. Coupez toutes la branches mortes ou chétives, aérez le centre du buisson et coupez à 2 ou 3 yeux (5 à 10 mm au dessus de l'oeil).

Les rosiers non remontants se taillent après la floraison en juillet-août.

La taille des rosiers grimpants se limite au retrait des branches mortes ou encombrantes.

Pour les rosiers botaniques, les variétés anciennes, les rosiers couvre-sol, la taille n'est pas obligatoire. Elle sera seulement esthétique en retirant les parties mortes et les branches qui dérangent.

 

 

La taille ne risque-t-elle pas de favoriser l'apparition de maladies et l'attaque d'insectes ?


Si la taille est réalisée au mauvais moment, elle risque en effet de permettre la pénétration dans la plante d'insectes xylophages, de champignons ou encore de maladies.

Il est donc important de ne pas couper à tout va et de se concentrer, sauf exceptions, sur les branches gênantes, abîmées et peu esthétiques.

 

 

Faut-il une taille régulière ou non ?


Certains arbustes ont tendance à devenir envahissants. Mieux vaut les tailler régulièrement et enlever chaque année des petites branches plutôt que d'attendre et de devoir ensuite s'attaquer à de grosses branches !

 

 

Quel matériel utiliser ?


Le sécateur est le premier outil à utiliser. Ensuite un coupe-branche pour les branches épaisses et trop dures et même une scie pour couper les grosses branches mortes.

Affûtez la lame et désinfectez-la à l'alcool à brûler. N'oubliez pas de désinfecter également le matériel de coupe lorsque vous passez d'un arbre à l'autre, pour éviter de propager des maladies ou des champignons.

 

 

 

Le mastic cicatrisant est-il indispensable ?


Certains jardiniers sont pour, d'autres privilégient la thèse de l'auto-guérison. Quoi qu'en disent les fabricants de produits phytosanitaires, le mastic cicatrisant n'est pas nécessairement obligatoire pour recouvrir les parties à nu après une taille.

Il présente plutôt un avantage esthétique si sa couleur masque la coupe. Par contre, il peut être utile en cas de blessure, lorsqu'il faut scier de grosses branches par exemple suite à une tempête et en cas de greffage.

 

 

Taille de formation, de plantation, de rajeunissement, d'entretien... Quelles sont les différences ?


La taille lors de la plantation concerne à la fois les racines et les branches. On retire 1/4 des branches au maximum en donnant une jolie forme à la plante.

 

La taille de formation crée la silhouette de la plante. Elle s'effectue durant les 3 premières années.

 

La taille d'entretien (après 3 années) permet d'alléger la silhouette, d'éviter une croissance trop forte. On retire également le bois mort et les gourmands.

 

La taille de rajeunissement se pratique sur les plants âgés et abandonnés. Il s'agit d'éliminer les vieux rameaux, de rabattre sévèrement. Une opération à ne pas effectuer régulièrement sous peine de tuer la plante !

 

 

A quelle fréquence faut-il tailler les haies ?


On taille les haies en principe 2 fois par an. Une première fois au milieu du printemps et une seconde fois fois à l'automne.

Attention aux haies en buis, mieux vaut attendre la fin des gelées avant la coupe de printemps. Ce conseil vaut aussi pour les topiaires.

Pour les haies de conifères, même règle : 2 fois par an.

 

 

Faut-il couper les branches abîmées après une tempête ?


Coupez au plus vite les branches brisées, au delà du point de déchirure. La coupe doit être nette et en biais pour permettre l'écoulement de l'eau. Recouvrez à la fin de l'opération la coupe avec du mastic cicatrisant.

 

 

Quels arbustes doivent être taillés très court ?


On peut tailler assez court les cornouiller à bois coloré, les saules ou encore l'osier.

Il faut le faire en mars à une vingtaine de centimètres du sol.

 

 

Quand tailler l'hortensia ?


La taille de l'hortensia s'effectue au printemps. Durant l'hiver, les fleurs fanées restent esthétiques.

En mars, coupez les fleurs fanées et les brindilles sèches. Supprimez les rameaux abîmés et taillez court les branches âgées.

 

 

 

Comment tailler la lavande ?


Chaque année après la floraison, il faut raccourcir toutes les tiges de moitié au sécateur, puis terminer à la cisaille pour donner une jolie silhouette arrondie à la plante.

Si vos lavandes n'ont pas été taillées depuis longtemps, osez une taille plus sévère, le plus près possible de la base, mais en veillant à laisser au moins une ou deux jeunes ramifications.

 

 

Les 6 règles d'or de la taille

 

1. Ne jamais couper quand il gèle

2. Utilisez des outils désinfectés et parfaitement aiguisés

3. Commencez toujours par éliminer le bois mort

4. Eliminez systématiquement les rejets qui se développent au pied

5. Coupez toujours au dessus d'un bourgeon ou d'une feuille

6. La coupe doit toujours être nette et biseautée de manière à ce que l'eau de la rosée et de la pluie s'écoule du côté opposé au bourgeon.

 

 

 

A consulter : Le calendrier des tailles

 

 

 

 

Vous souhaitez apporter votre contribution et améliorer ce dossier ?

Contactez-nous !

 

 

 

 

>> Retour à la page principale des dossiers

 

 

Jardinature est géré bénévolement. Vous pouvez nous soutenir et nous vous en remercions.


Ecrivez-nous vis notre formulaire de contact !


Recevez notre journal d'information

par e-mail

Inscription gratuite



 

 

 

Liens divers

 

 

 

 


 

 

Domaines : www.jardinature.be  www.jardinature.ch  www.jardinature.eu  www.jardinature.net

 

© 2000-2018 Jardinature

 

Qui sommes-nous ?    Journal d'information    Copyright et vie privée    Bannières et logos    Pépinières   Liens divers   Contact