>>> Ce site utilise des cookies. En poursuivant la navigation, vous acceptez leur utilisation permettant l'accès à toutes les fonctionnalités du site. En savoir plus et paramétrer vos cookies

Lune et jardin

Météo

Potager facile

Jardin extraordinaire

 

 

Concours photo !

Abonnez-vous au journal d'information


Les oiseaux de nos jardins

Accueil

Dossiers & Articles

F O R U M

Petites annonces

Bourse d'échanges

Galerie photos

Webmasters


English español Italiano deutsch Português


 

  Accueil


Votre agenda expositions, conférences, cours, stages, jardins, plantes, art floral, marches, randonnées, vélo, VTT, vacances nature...

Ajouter un événement à l'agenda

 

  Conseils / Infos


Actualité

Calendrier du jardin

Jardiner avec la lune

Calendrier des semis

Calendrier des tailles

Dossiers & Articles

Marche et rando

Rusticité

A visiter

 

 

 

  Vos témoignages


Ma planète

Journées sans voiture

Vagues de chaleur

Vos découvertes

Vos jardins

Vos passions

Vos réalisations

Vos trucs et astuces

 

  Images/Photos/Vidéos


Galerie photos

Fonds d'écran

Web TV

 

  Reportages photos


Expositions

Parcs et jardins

 

  Poèmes nature


Poèmes nature

Autres poèmes

 

  Bibliothèque


Sélection de livres

Coin lecture (forum)

Achats livres et CD

 

  Saisons/Noël...


Printemps

Automne

Noël

Noël en Europe

Nouvel an

Vacances nature

 

  Concours / Jeux


Concours actuel

Concours précédents

Jeux/divertissements

 

 

 

Dossiers Jardinature

 

 

Le terrarium de plantes

 

Terrarium de plantes

 


Qu'est-ce qu'un terrarium ?

 

Un terrarium est un milieu confiné imitant le biotope de certaines espèces animales et/ou végétales. C'est une sorte d'aquarium sans eau dont le substrat est remplacé par de la terre, du sable, du gravier… de quelques centimètres d'épaisseur sur le fond.

Un terrarium peut être de formes et de tailles variées. Il doit s'adapter aux besoins des animaux ou des végétaux qui vont y vivre. Les différentes caractéristiques et contraintes vont donc dépendre de ce qui est amené à vivre dedans.

 

Nous allons principalement parler ici du terrarium de végétaux.

 

 

 

Le choix des matériaux et dimensions

 

 

Le verre est souvent prisé pour de beaux et petits terrariums dans une pièce à vivre. Toutefois, des terrariums en matière plastique existent aussi (Plexyglas ou polystyrène extrudé), mais également en métal, ou encore en bois avec une façade avant transparente. Pour certaines espèces de végétaux nécessitant une très bonne aération, des terrariums grillagés sont utilisés.

Le choix des matériaux est lié aux types de plantes souhaités, au poids, à la résistance à l'humidité, au coût ou encore à la qualité de finition désirée. On doit parfois choisir entre un terrarium décoratif ou plutôt strictement fonctionnel !

 

L'espace doit être adapté en fonction des espèces présentes et à leur taille adulte ! La hauteur peut également être importante pour les grandes plantes, les plantes grimpantes...

 

Terrarium de plus grande taille

 

L'ouverture est également importante de façon à pouvoir installer le substrat et les différentes plantes préalablement choisies.

 

 

Le choix des plantes, la décoration et l'emplacement du terrarium

 

 

Vous devez savoir que toutes les espèces végétales ne sont pas adaptées à la culture en terrarium.

Il faut qu'elles puissent se contenter d'un faible volume de substrat et donc avoir un système racinaire peu développé !

 

Les plantes doivent avoir une petite taille même adulte et avoir une croissance lente. Elles doivent être adaptées aux conditions d'humidité choisies.


Par exemple, pour un terrarium à l'atmosphère sèche, on choisira des plantes parmi les succulentes : Aloes, Escheveria, Ceropegia woodii, Gasteria, Haworthia, Sansevieria...

Par contre, les terrariums humides pourront accueillir des mousses, des fougères comme le Davallia, des plantes épiphytes (orchidées), des sélaginelles, des plantes carnivores (Dionée, Drosera, Pinguicula, Sarracenia), des Phlebodium pour les petits contenants, des Platycerium pour les plus grands contenants.

 

 

Prévoyez assez d'espace entre les plantes pour permettre une bonne circulation de l'air et pour placer les éventuels éléments de décoration (rochers et écorces).

 

Suivant votre sélection de plantes, l'endroit où vous allez poser le terrarium est important. Evitez l'exposition au soleil qui va faire monter rapidement la température et finir par griller les plantes. Attention aussi à la température de la pièce choisie et aux écarts entre le jour et la nuit.

Enfin, une bonne lumière est généralement nécessaire, sauf pour des plantes de sous-bois qui se contenteront d'une pièce plus assombrie.

 

 

Le choix du substrat

 

 

 

Exemple de disposition assez facile à réaliser :

 

Mettre au fond du terrarium une bonne couche de gravier ou de billes d'argiles (sur 2-3 cm de hauteur). Ce fond drainant pourra servir de réserve d'eau mais attention, il faut généralement peu d'eau !

Disposez ensuite un morceau de feutre de jardin (un tissu synthétique peu aussi faire l'affaire) sur le gravier. On évitera ainsi la descente du terreau dans le fond drainant. 

Le type de substrat est choisi en fonction des plantes voulues : du terreau pour les cactées et du sable pour les plantes grasses, mélange de terreau et de tourbe pour des plantes de milieu plus humide.
La partie drainante (gravier) et le substrat (terreau) doivent occuper au maximum la moitié du terrarium, le reste étant réservé aux végétaux...

 

Afin de limiter les bactéries, moisissures et autres phénomènes liés au confinement, placez un peu de charbon de bois sur le feutre.

 

Pour remplir sans trop salir, vous pouvez faire une sorte d'entonnoir avec un morceau de carton afin d'introduire plus facilement le terreau.

 

 

 

Ouverture, aération, régulation de l'hygrométrie

 

 

L'ouverture est donc importante pour garnir l'intérieur du terrarium mais aussi pour son entretien ! Autre point important, les aérations.

La stagnation d'air humide et vicié est propice au développement de moisissures et de bactéries (surtout dans les terrariums humides et chauds).

 

Le schéma classique consiste à placer une aération basse et une aération haute de l'autre côté du terrarium, permettant ainsi la circulation de l'air par convection. Dans certains cas une ou plusieurs faces du terrarium sont grillagées, pour des espèces nécessitant une très forte aération voire un courant d'air permanent (les terrariums d'animaux sont plus concernés).

 

De nombreuses plantes (mousses, lichens, fougères…) ont des tolérances limitées vis-à-vis des écarts d'humidité.

On réalise la régulation de l'hygrométrie grâce à plusieurs techniques : ventilation, régulation du chauffage, pulvérisation manuelle régulière d'eau tiède; évaporation d'eau dans le terrarium (réservoir, circulation d'eau).
Selon les espèces, les besoins en humidité varient du très sec (espèces issues de milieux désertiques) à très humide (proche de 100% pour certains biotopes).

 

 

L'entretien du terrarium

 

 

Comme déjà cité plus haut, l'exposition lumineuse doit être adaptée aux besoins des plantes, mais, d'une manière générale, on évite le soleil direct.

 

Retirez régulièrement les feuilles et tiges mortes afin de limiter la prolifération de bactéries et de moisissures.

 

Côté engrais, tout est fonction des plantes choisies, veillez cependant à éviter les engrais minéraux qui occasionnent des dépôts de sels peu esthétiques. Donnez donc préférence à des engrais organiques.

 

Enfin et surtout, l'arrosage : il doit être très parcimonieux et peu fréquent.

 

 


Trucs et astuces / Commentaires

 

Envoyé par Pascaline

On peut aussi surveiller l'humidité sur les parois pour savoir s'il faut arroser ou pas.

 

 

 

 

Vous souhaitez apporter votre contribution et améliorer ce dossier ?

Contactez-nous !

 

 

 

 

>> Retour à la page principale des dossiers

 

 

Jardinature est géré bénévolement. Vous pouvez nous soutenir et nous vous en remercions.


Ecrivez-nous vis notre formulaire de contact !


Recevez notre journal d'information

par e-mail

Inscription gratuite



 

 

 

Liens divers

 

 

 

 


 

 

Domaines : www.jardinature.be  www.jardinature.ch  www.jardinature.eu  www.jardinature.net

 

© 2000-2018 Jardinature

 

Qui sommes-nous ?    Journal d'information    Copyright et vie privée    Bannières et logos    Pépinières   Liens divers   Contact