>>> Ce site utilise des cookies. En poursuivant la navigation, vous acceptez leur utilisation permettant l'accès à toutes les fonctionnalités du site. En savoir plus et paramétrer vos cookies

Lune et jardin

Météo

Potager facile

Jardin extraordinaire

 

 

Concours photo !

Abonnez-vous au journal d'information


Les oiseaux de nos jardins

Accueil

Dossiers & Articles

F O R U M

Petites annonces

Bourse d'échanges

Galerie photos

Webmasters


English español Italiano deutsch Português


 

  Accueil


Votre agenda expositions, conférences, cours, stages, jardins, plantes, art floral, marches, randonnées, vélo, VTT, vacances nature...

Ajouter un événement à l'agenda

 

  Conseils / Infos


Actualité

Calendrier du jardin

Jardiner avec la lune

Calendrier des semis

Calendrier des tailles

Dossiers & Articles

Marche et rando

Rusticité

A visiter

 

 

 

  Vos témoignages


Ma planète

Jourrnées sans voiture

Vagues de chaleur

Vos découvertes

Vos jardins

Vos passions

Vos réalisations

Vos trucs et astuces

 

  Images/Photos/Vidéos


Galerie photos

Fonds d'écran

Web TV

 

  Reportages photos


Expositions

Parcs et jardins

 

  Poèmes nature


Poèmes nature

Autres poèmes

 

  Bibliothèque


Sélection de livres

Coin lecture (forum)

Achats livres et CD

 

  Saisons/Noël...


Printemps

Automne

Noël

Noël en Europe

Nouvel an

Vacances nature

 

  Concours / Jeux


Concours actuel

Concours précédents

Jeux/divertissements

 

 

 

Dossiers Jardinature

 

 

Plantation d'un arbre, d'un arbuste...

par Léa

 

 


Introduction et conseils

 

L'automne est la meilleure saison pour planter les arbres caducs (qui perdent leurs feuilles pendant l’hiver).

Conseils :

 

- Ne jamais laisser les racines nues d’arbres ou d’un arbuste à l’air libre; cela provoque leur dessèchement et met en cause la reprise. Recouvrir d’un papier, d’un plastique d’une serpillière etc.………

- Si vous ne pouvez pas planter de suite (2 ou 3 jours), mouillez les racines et enfermez-les dans un sac plastique, une serpillière c’est génial.

- Si le délai est plus long, faites une tranchée dans un coin du jardin, mettez-le en l’adossant à quelque chose ou légèrement couché ; recouvrir les racines de terre et arroser ; il patientera (= mettre en jauge).


- Ne jamais planter pas temps de gel, couvrez les racines de feuilles, d’un paillis et attendez.

- Ne jamais mettre les racines en contact direct avec du fumier, des engrais, du terreau. Toujours une couche de terre végétale en intermédiaire.

- Si vous souhaitez mette un engrais minéral, favorable aux arbres et arbustes, en priorité avec du phosphore et de la potasse, utilisez un engrais dit « de fond ».

- Si le sol est trop compact, prévoir de mettre un drainage au fond du trou de plantation, une couche de graviers, puis sable ou que du sable.


Quel type de sol a mon jardin ?

Connaître le type de sol, pour prévoir s’il faut corriger ou non. Quel type d’arbre ou d’arbuste il est donc préférable de planter. Type de sol :
argileux, siliceux (sableux), calcaire, humifère, terre franche.

Comment se présente mon arbre ou arbuste ?

En racines nues, en motte ou en conteneur. En fonction de sa présentation, je ferai ceci et cela.

Comment planter ?

 

Trou de plantation

 

Toujours préparer un trou plus profond et plus large que pas assez pour favoriser la reprise des racines.
A titre indicatif, pour un arbuste un trou de 40 à 50 cm de coté minimum et autant de profondeur. Pour un arbre, un minimum de 70 à 80 cm de coté pour 60 à 70 cm de profondeur. Bien entendu, ces normes sont à corriger si l’arbre ou l’arbuste a des racines imposantes en largeur et en profondeur.

Tout en creusant, séparez la terre en deux tas distincts : la terre du dessus et la terre de fond. Le premier tas pourra de suite être mélangé à un terreau de feuilles ou de tourbe, par moitié. Ne pas hésiter à remplacer la terre médiocre par de la bonne terre.

 

 

Bêcher le fond du trou afin d’ameublir le fond, mettre un couche de terreau puis recouvrir de 10 cm de terre végétale (les racines de l’arbuste ou de l’arbre ne doivent jamais être en contact direct avec le terreau).

 

 

Le trou est prêt.

 

Préparation, mise en place et protection

 

 

Préparation des arbres ou arbustes

 

- Couper les parties cassées ou abîmées.

- Raccourcir les branches en taillant au dessus d’un bourgeon tourné vers l’extérieur. Cette taille a pour but de limiter l’évaporation par le feuillage au démarrage tant que les racines ne jouent pas leur rôle complètement.

- Ne pas tailler : bouleau, chêne, hêtre, liquidambar, marronnier, tulipier.

- Tailler juste un tout petit peu pour équilibrer la tête : poiriers et pommiers.

- Tailler un peu plus court à 5 cm environ les ramifications secondaires des fruitiers à noyau (ne pas toucher aux branches charpentières).

- Tailler à 2/3 de leur longueur les arbustes d’ornement.

- Pralinez les racines : les mettre dans une bassine d’eau et terre, genre bonne bouillie; possibilité de mettre de la bouse de vache ou du terreau ou d’utiliser un pralin du commerce. Laisser l’arbre ou l’arbuste faire trempette entre 10 mn et 20 mn.

 

 

Mise en place

 

- Positionner l’arbre ou l’arbuste dans le trou pour repérer à quelle hauteur il doit être : le niveau final de la terre doit être le même ou il se trouvait avant, généralement cela se voit par une marque sur le tronc (où alors on devine).

 

 

- Si besoin d‘un tuteur, repérer où le placer et retirer l’arbre ; mettre le tuteur l’enfoncer et repositionner l’arbre.

 

 

- S’il y a un point de greffe, celui ne doit jamais être enterré.

 

 

- Recouvrir les racines avec la terre de surface et en tassant à fur et à mesure. Terminer avec la terre de fond en faisant une cuvette pour l’arrosage.

- Arroser même s’il pleut, environ 5 l pour un rosier, 10 l pour un arbuste, 30 l à 40 l pour un arbre. Toujours être généreux avec l’eau. Les arrosages seront nécessaires les deux premières années, régulièrement pour une bonne installation.

 

 

- Recouvrir la cuvette d’une couche de feuillage ou d’un paillis pour protéger du froid et pour maintenir l’humidité durant l’été.

- Serrer le collier du tuteur ou le lien (qui ne blesse pas l’arbre) une fois que la terre est tassée naturellement.

Les arbustes en motte

 

Les conifères et les arbustes à feuillage persistants sont généralement vendus en motte. Ceux-ci sont de reprise plus délicate. Les racines sont préservées dans un volume de terre. La reprise ne pose pas de problème si la motte est conservée intacte. Il faudra enlever délicatement la toile de jute, après avoir positionner l'arbuste ou arbre dans son trou de plantation.

 

 

Les arbustes en conteneur

 

Arbustes, arbres ou conifères présentés en pot plastique de 5 l. Proviennent de la culture en pot; ceux–ci sont directement cultivés en conteneur, donc pas de traumatisme ou de chamboulement d’arrachage. En principe ils peuvent être plantés toute l’année; l’arrosage devra être régulier surtout en temps sec même hivernal, printanier, en période chaude et de floraison.

 

 

Préparation des plants en motte ou en conteneur

 

Aucune taille pour les persistants et les conifères
Trempette obligatoire sans abîmer la motte, de même pour les plants en conteneur que l’on aura enlevé auparavant.

 

 

Mise en place

 

Même méthode que pour un racine nue, un bon trou, remblayez avec la terre de surface en premier, mélangée avec du terreau. Faire une cuvette et arroser. Dans le cas d’une tontine en paille, poser tel quel au fond du trou, écarter la paille et garnir tout doucement avec la terre pour reboucher.

 

 

Arbres ou arbustes de terre de bruyère

 

Cela concerne les rhododendrons, azalées, kalmia, hamamélis, érable, bruyère, camélias, magnolias, hortensias, pieris, daphnées, skimmias, lupins, myrtilles ....Ils sont vendus la plus part du temps en conteneur. Ils ont besoin d'une terre très acide, sinon ils sont touchés par la chlorose et dépérissent.

- Si votre terre est déjà acide, pas de problème; la méthode de plantation est la même pour tous les arbres et arbustes.

- Si votre terre est neutre, il faut multiplier la grandeur du trou par 2 et remplacer entièrement la terre du sol par de la terre de bruyère; se trouve en sac en jardinerie.

- Si votre terre est calcaire, toujours un trou double de taille, poser un film paysage que vous percerez de quelques trous, ou un feutre géotextile; puis remplir avec de la terre de bruyère.

- Arrosez abondamment.

Protections

 

- Contre le vent pour les grands sujets : l'haubanage

 

 

 

- Contre les lapins et petits cervidés qui adorent l'écorce, grillage fin autour du tronc.

 

 

 

Bonne plantation à toutes et tous !

source : Rustica, Delbard, Guide Clause, Larousse des arbres, archives personnelles

 

 

 

Vous souhaitez apporter votre contribution et améliorer ce dossier ?

Contactez-nous !

 

 

 

 

>> Retour à la page principale des dossiers

 

 

Jardinature est géré bénévolement. Vous pouvez nous soutenir et nous vous en remercions.


Ecrivez-nous vis notre formulaire de contact !


Recevez notre journal d'information

par e-mail

Inscription gratuite



 

 

 

Liens divers

 

 

 


 

 

Domaines : www.jardinature.be  www.jardinature.ch  www.jardinature.eu  www.jardinature.net

 

© 2000-2017 Jardinature

 

Qui sommes-nous ?    Journal d'information    Copyright et vie privée    Bannières et logos    Pépinières   Liens divers   Contact