>>> Ce site utilise des cookies. En poursuivant la navigation, vous acceptez leur utilisation permettant l'accès à toutes les fonctionnalités du site. En savoir plus et paramétrer vos cookies

Lune et jardin

Météo

Potager facile

Jardin extraordinaire

 

 

Concours photo !

Abonnez-vous au journal d'information


Les oiseaux de nos jardins

Accueil

Dossiers & Articles

F O R U M

Petites annonces

Bourse d'échanges

Galerie photos

Webmasters


English español Italiano deutsch Português


 

  Accueil


Votre agenda expositions, conférences, cours, stages, jardins, plantes, art floral, marches, randonnées, vélo, VTT, vacances nature...

Ajouter un événement à l'agenda

 

  Conseils / Infos


Actualité

Calendrier du jardin

Jardiner avec la lune

Calendrier des semis

Calendrier des tailles

Dossiers & Articles

Marche et rando

Rusticité

A visiter

 

 

 

  Vos témoignages


Ma planète

Journées sans voiture

Vagues de chaleur

Vos découvertes

Vos jardins

Vos passions

Vos réalisations

Vos trucs et astuces

 

  Images/Photos/Vidéos


Galerie photos

Fonds d'écran

Web TV

 

  Reportages photos


Expositions

Parcs et jardins

 

  Poèmes nature


Poèmes nature

Autres poèmes

 

  Bibliothèque


Sélection de livres

Coin lecture (forum)

Achats livres et CD

 

  Saisons/Noël...


Printemps

Automne

Noël

Noël en Europe

Nouvel an

Vacances nature

 

  Concours / Jeux


Concours actuel

Concours précédents

Jeux/divertissements

 

 

 

Dossiers Jardinature

 

 

Soins aux arbres en automne - hiver

par Léa

 

 

 

En hiver, les soins aux arbres, arbustes et fruitiers favoriseront une bonne culture, un bon démarrage au printemps, une bonne croissance, une bonne fructification. 

En hiver, les principaux soins sont : 

1. une bonne plantation, si on plante. 
2. taille de plantation, taille, taille de nettoyage, élagage 
3. nettoyage des troncs et des branches si nécessaire 
4. traitement pour éliminer parasites, spores de champignons sur les troncs et branches 
5. traitement préventif des maladies, s’il y en a eu l’année précédente 

En principe, ces travaux se font 
- de la chute des feuilles au bourgeonnement 
- par temps sec 
- hors gel 
- sans vent 

Des périodes adéquates pour des soins spécifiques :

 

Octobre – novembre : 
- fruitiers, vigne : traitement à base de cuivre, en prévention des maladies fongiques (champignons) 
- taille des rosiers, des framboisiers, des ronces 
- couper les fleurs fanées des plantes grimpantes 
- fertilisation de la pelouse

 

En automne hiver : 
- ramasser les fruits tombés à terre et les feuilles mortes 
- les fruits et les feuilles atteints de maladies, doivent être brûlés 
- élimination des chancres, des lichens, des mousses 
- traitement spécifique pour les arbres à noyau (cloque du pêcher) 
- arrachage des mauvaises herbes du verger (liseron….), 
- fertilisation du sol, si on peut, étendre sur toute la surface du sol couverte par la ramure de l’arbre fruitier 
- taille

 

Décembre
- éliminer le bois mort sur les arbres âgés et les brûler 
- vérifier le palissage, tuteurage, l'étiquetage des arbres

 

Janvier et février :
Ces deux mois sont préconisés pour les traitements des fruitiers, avec des huiles minérales (huile blanche, paraffine) 
- taille des arbres à noyau, puis celles des poiriers et pommiers 
- traitement de fin d'hiver sur arbres à noyau

 

Sortie d’hiver : 
- possibilité de badigeon des troncs des jeunes arbres fruitiers. 

Des conseils pratiques

 


La plantation

 

 

Une bonne plantation favorisera un bon développement à l'arbre. Pour que celle-ci soit réussie, il faut connaître quelques éléments de bases : 

- dossier plantation 
www.jardinature.net/arbres_plantation.htm

 
- dossier notions générales 
www.jardinature.net/arbres_fruitiers_notions.htm 

 

 

 

La taille

 


La taille des arbres comprend quatre grands groupes :

 

Les arbustes persistants : 
Ils se taillent au printemps pour leur donner leur forme (sauf dans le cas d’une forme libre), ensuite environ tous les trois mois, une taille de « maintenance » pour lui garder son aspect.

 

Les arbustes caducs : 
- A floraison estivale, se taillent en fin d’hiver début du printemps. 
- A floraison printanière, se taillent juste après la floraison 

- Une taille de formation d’arbuste est plus facile. L’arbuste acheté, la formation est déjà là. Subsiste seul le choix de le laisser pousser librement ou de lui donner la forme que l’on souhaite.

 

Les arbres : 

La taille se fait afin de contrôler leur développement important, pour éviter les branches dangereuses, une hauteur trop importante... Dans le cadre d’une taille douce, ou d’une taille plus sévère, sur des grands sujets, il serait préférable de faire appel à des professionnels.

 

 

Il y a des arbres qui n’apprécient pas du tout d’être taillés ; exemples : albizzia, bouleau, camélia, catalpa, cèdre, hêtre, mahonia, pin...

Les conifères n’aiment pas être taillés ; toutefois pour protéger une maison, des fils électriques ou de téléphone, une intervention peut être utile. 

- La taille de formation de l’arbre est généralement déjà faite.

 

Les fruitiers : 

- Taille de formation ou de fructification : en fonction des variétés des arbres, arbustes ou fruitiers, il sera judicieux d’adapter la taille. 

- Dans le cas d’une taille de formation, il faut veiller à ce que les branches charpentières ne soient pas trop nombreuses, de 3 à 5 maximum et bien réparties. Les tordues ou mal placées, qui vont gêner une autre branche doivent être coupées. 

- Dans le cas d’un scion, la taille de formation consiste : 
1. couper la tige au dessus d’un bourgeon, à la hauteur souhaitée, en sachant à quel type d’arbre fruitier on veut arriver: tronc bas de 0.30 m à 0.50 m (gobelet basse tige), tronc moyen de 0,80 m à 1 m (demi-tige), grand tronc de 1.80 à 2 m (arbre tige, de plein vent). 

2. Ensuite surveiller le nombre de branches charpentières. Dans le cas d’un tronc (basse tige) 3 branches charpentières, ou beaucoup plus, donc une forme en buisson (ou cépée), ou choisir des formes comme les cordons, les palmettes…….que l’on devra conduire en suivant des schémas précis. 

3. Faire les différents stades de taille de fructification, pour amener l’arbre à produire de bourgeons à fleurs ; cela peut prendre plusieurs années. 

- Dans une taille de fructification,, il faut bien savoir reconnaître les organes de fructification de l’arbre fruitier, avant de couper quoi que ce soit ; dans le cas contraire, cela serait tout bonnement compromettre les fruits de l’année. 

Voir le dossier : 
www.jardinature.net/fruitiers_taille.htm

 

Si c'est trop difficile, on peut se résoudre à pratiquer l'arcure. Il s'agit de courber artificiellement la jeune branche (sans la casser), pour favoriser l'apport de la sève en mode descendant ; on enlève les "yeux" de la partie haute de la courbure, et ainsi favoriser l'apparition de bouton à fleurs. C'est un peu plus compliqué, mais c'est résumé et faisable.

 

Tailles complémentaires d'entretien :

1. Une taille de rénovation, en fonction du type d’arbuste ou d’arbre, le simple fait d’éclaircir le centre de l’arbre pour l’aérer sera bénéfique. Pour certains arbustes, le mieux sera de tailler court. En fait, en fonction de chaque arbre, ou chaque arbuste, ou chaque cas de figure, il sera fait telle ou telle taille. 

2. taille de nettoyage est l’élimination des branches mortes, tordues, abîmées ; elle se fait pour tout type d’arbres, arbustes, fruitiers. 

3. taille de rajeunissement : il s'agit de couper les vieilles branches, vieux rameaux, au profit des plus jeunes 

4. taille par raccourcissement : elle s'adresse aux arbustes dont les floraisons sont en bout de tiges, bien dégagées, ainsi que pour les ramifications très longues.

 

Nettoyage des troncs et branches

 


Il va s'agir tout simplement de débarrasser les troncs et branches, des mousses, du lichen, des vieilles écorces mortes. 


Il suffit d'une bonne brosse dure, d'huile de coude, du temps devant soi, un bel après-midi. Toutefois, il faudra veiller à ce que la brosse ne blesse pas l'arbre.

 
Par la même occasion, on va se débarrasser d'oeufs, de crysalides, d'insectes nuisibles, de germes de maladies, qui s'étaient réfugiés avec le froid, sous les écorces, la mousse, le lichen.

 


 

Les traitements

 


Bouillie bordelaise :

La bouillie bordelaise est une solution de sulfate de cuivre mélangée à de la chaux. Employée comme traitement fongicide, autrement dit contre toutes les maladies cryptogamiques (champignons) ; elle est efficace mais pas anodine au jardin. Donc il faudra l'employer à bon escient. 

Son principal usage est 
- une pulvérisation à l'automne, à la chute des feuilles, si les arbres fruitiers ont présenté de symptômes de maladies fongiques, à titre préventif à la même période. 
- et une autre en fin d'hiver ou début de printemps juste avant le débourement, à titre préventif, pour démarrer une bonne saison. 

Mais cela ne veut pas dire que l'arbre sera indemne de toute maladie. 
Parfois elle est associé au souffre ; ensuite son usage peut être pratiqué en cours de saison pour lutter contre les apparitions de certaines maladies. 

La bouillie bordelaise permet de lutter contre : la tavelure, la gommose, la criblure, le mildiou, le chancre bactérien, l'entomosporiose (cognassier). 

Bien que ce produit soit efficace, il est aussi controversé à cause des abus fait dans les jardins, et dans les conditions qu'il est utilisé. 

Pour tout produit quel qu'il soit, il est indispensable de respecter le dosage, les délais entre deux traitements, les conditions météo idéales (pas par forte chaleur).

 

 

Huile blanche : le traitement d'hiver par excellence. 

Celui-ci de fait exclusivement en hiver ou fin d'hiver, en période de l'arrêt total de la végétation. Cette huile a pour but d'étouffer les larves d'insectes hivernant sous les écorces, et de traquer les spores des champignons. 

L'huile blanche se trouve facilement en vente sous forme de poudre.

 

 

Lait de chaux ou blanc arboricole :


Produit pour protéger les jeunes troncs des arbres fruitiers exclusivement. 
Ce badigeon posé au pinceau sur les troncs et le début des branches, sert à étouffer larves et insectes nuisibles, spores de champignons. 

C'est un vieux traitement de plus en plus rarement employé car par très joli (les troncs sont tout blancs) et les huiles blanches sont apparues sur le marché.

 

 

Recommandations pour traiter


- toujours respecter le mode d'emploi, les dosages 
- ne pas fumer, boire ou manger pendant l'application des traitements 
- ne pas fumer, boire ou manger, en rentrant du jardin, sans vous laver les mains auparavant. 
- ne pas jeter les restes des produits dans les éviers, les ruisseaux, le tout à l'égout. 
- ranger à l'écart des enfants et des aliments pour animaux

 

Méthode pour le traitement d'hiver : 
- jamais pulvériser par un temps de vent, pluie ou gel. 
- préférable de porter bottes, chapeau, combinaison de travail...

Pulvériser d'abord le tronc, que cela dégouline puis passer aux branches.

 

 

 

 

Recommandations de base


- toujours employer des outils propres et désinfectés, sécateurs, lames de coupe branches, couteaux etc... afin de ne pas propager les maladies, les spores...

 
- colmater les plaies avec du mastic à greffer afin de ne pas laisser de portes ouvertes aux bactéries, champignons, chancre.

 

 

 

 

 

Vous souhaitez apporter votre contribution et améliorer ce dossier ?

Contactez-nous !

 

 

 

 

>> Retour à la page principale des dossiers

 

 

Jardinature est géré bénévolement. Vous pouvez nous soutenir et nous vous en remercions.


Ecrivez-nous vis notre formulaire de contact !


Recevez notre journal d'information

par e-mail

Inscription gratuite



 

 

 

Liens divers

 

 

 

 


 

 

Domaines : www.jardinature.be  www.jardinature.ch  www.jardinature.eu  www.jardinature.net

 

© 2000-2017 Jardinature

 

Qui sommes-nous ?    Journal d'information    Copyright et vie privée    Bannières et logos    Pépinières   Liens divers   Contact